HTML5 is the new FLASH

Bannière HTML5 vs Flash : faire face au changement

La formation est accessible gratuitement plus bas dans l’article
A partir de Septembre, les bannières flash ne seront plus supportées sur Chrome.
Qu’est ce que cela signifie ? Les bannières publicitaires animées seront grisées et fixes par défaut.
– Les conséquences pour les annonceurs, des formats moins impactants et potentiellement des performances en baisse.
– En revanche pour les internautes, un gain en temps de chargement et d’autonomie des batteries (pour les appareils mobiles notamment).

Le format gif existera encore, mais bon.. niveau fluidité d’animation, on y est pas. Du coup, celui qui a la lourde tache de venir remplacer le format Flash est HTML5.

Qu’est ce qu’une bannière HTML5 ?
En fait bannière HTML5 ? c’est un raccourci. On devrait plutôt dire bannière html5-Javascript-css3. Mais bon, j’avoue que c’est beaucoup moins sexy !

Pour faire simple, HTML5 va organiser le contenu de la  bannière (texte, image), CSS3 va s’occuper du style des éléments (couleur, transparence, taille, ombre) et des animations, et javascript permet à la bannière de réagir en fonction des actions de l’internaute.

C’est bien beau tout ça mais comment fait-on pour créer une bannière HTML5 ?
Plusieurs outils le permettent, on peut les classer en 2 catégories :

A – Les convertisseurs
B – Les builders

A – Les convertisseurs

1 – Swiffy : c’est une solution « simple » qui consiste à uploader une bannière flash (swf) et à laisser la magie se faire.

Avantage :
– Aucune nouvelle connaissance technique à acquérir
– Rapide à executer
– gratuit
– extension adobe flash disponible

Inconvénients :
– Un rendu incertain
– Le fichier de sortie n’est pas éditable. Cela peut être embêtant si le comportement de l’animation n’est pas celui attendu.
– le fichier est alourdi

2 – Adobe HTML5 Canvas : permet d’extraire les créations en HTML5 à partir du .FLA.

Avantage :
– Aucune nouvelle connaissance technique à acquérir
– Rapide à exécuter
– fichier de sortie éditable

Inconvénient
– un rendu incertain
– payant
– prise de poids du fichier par rapport flash

B – Les builders

1 – Google web designer est outil qui reprend l’interface de Adobe after effects

Avantage :
– Gratuit
– Optimisé pour la création de bannières publicitaires

Inconvénient
– Courbe d’apprentissage élevée
– Très peu documenté

2 – Adobe edge est un outil calé sur l’interface de Adobe flash

Avantage :
– Interface similaire à flash

Inconvénient :
– payant
– poids des fichiers générés

3 – Un intégrateur connaissant les langages HTML5, CSS3, Javascript

Avantage :
– Code optimisé
– fichier moins lourd

Inconvénient
– processus de création moins fluide
– probablement plus cher

Conclusion

Si on est pas regardant sur le rendu, un convertisseur suffira largement mais attention au poids des fichiers générés.

Sinon, il faudra vous tourner vers un builder comme Adobe edge qui est plus facile à appréhender (pour un flasheur) mais qui génère des fichiers non-optimisés au niveau du code;

Vous pourrez aussi choisir d’utiliser Google web designer qui génère des fichiers optimisés pour les adservers mais plus difficile à appréhender.

attirer des client potentiels

>> ACCÉDEZ A LA FORMATION<<

 

Loading Facebook Comments ...

3 thoughts on “Bannière HTML5 vs Flash : faire face au changement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *