[VIDEO] Inbound marketing : Je vous raconte une histoire

Dans cette nouvelle vidéo je vous parle de l’importance du story telling pour un produit, une marque, ou toute entreprise souhaitant acquérir des clients.

Voici l’article Inbound marketing définition et méthode de mise en place dont je parle à la fin de la vidéo : http://blog-webmarketing.gillesgumbs.com/inbound-marketing-definition-et-methode-de-mise-en-place

Voici l’animation dont je parle au début de la vidéo : http://cogweb.ucla.edu/Discourse/Narrative/heider-simmel-demo.swf

Voici l’article de Brian Clark : http://www.copyblogger.com/what/

 

adwords countdown

Euro 2016, Tour de France, Solde d’été : Contextualisez vos annonces grâce à la variable Countdown !

Les grands événements sont souvent l’occasion pour les annonceurs de mettre en place des opérations spéciales pour promouvoir leurs produits et services. Des promotions qui sont par nature limitées dans le temps et où la notion d’urgence doit être mis en avant dans le message publicitaire.

Adwords propose à ce propos, une fonctionnalité permettant d’afficher un compte à rebours dans les annonces textuelles.

Lire la suite

flux de données merchant center

Gérer les flux de données Merchant Center avec Google Sheets

Google merchant center est un outil permettant aux e-commerçants de mettre en avant leurs inventaires de produits directement dans le moteur de recherche via une campagne Google Shopping.

Dans le cadre de la Shopping Week, je vous propose de faire le point du 30 au 3 mai 2016 sur les bonnes pratiques concernant ce type de campagne. Il y aura chaque jour un webinar et plusieurs articles paraîtront au cours de la semaine (voici le programme).

Pour découvrir comment gérer les flux de données Merchant Center avec Google sheets c’est par ici.

TOP 10 des raisons pour une TPE/PME d’avoir une présence sur internet

Pour commencer cet article, j’aimerai rappeler un chiffre qui me semble assez révélateur : 9 internautes sur 10 utilisent internet pour rechercher des produits ou des services (source : etudes fevad). Pour les entreprises cela représente un levier de croissance important et pourtant en 2015, 42% des TPE/PME étaient introuvables sur internet (source : baromètre opinionway).

 

Mais alors pourquoi cette absence, soit parce qu’ils n’ont pas les compétences, soit parce qu’ils n’en voient pas l’intérêt, soit parce qu’ils pensent ne pas en avoir les moyens.

 

Les petites et moyennes entreprises peuvent tirer divers avantages d’une présence sur internet :

 

I – Toucher de nouveaux clients

Si vous êtes une entreprise locale, vous possédez certainement une boutique, un bureau ou tout autre point de vente vous permettant de recevoir votre clientèle; Vous touchez une audience locale qui vous satisfait peut être mais combien d’opportunités avez-vous manqué du fait de votre absence sur le web ? Face à une concurrence qui est non seulement locale mais aussi internationale, ces entreprises doivent être en mesure de s’adapter pour élargir leur audience.

 

 

II – Vendre à l’international

Vous vendez un produit ou un service localement, mais grâce à internet vous pourriez certainement développer votre chiffre d’affaires en dehors de vos frontières. Une bonne utilisation des leviers web peut vous aider à accomplir cette objectif.

 

 

III – Optimiser le retour sur investissement

Contrairement aux leviers de communication classique, le web permet de connaître très précisément la rentabilité d’un site internet. Grâce aux outils de webanalytics il est donc possible de connaître les performances et d’optimiser les pages en fonction d’un objectif de ROI (retour sur investissement)

 

 

IV – Développer un point de vente ouvert 24h/24- 7jours/7

Les horaires d’ouverture de votre business ne sont peut être pas les horaires de disponibilité de vos clients potentiels. Avoir une présence en ligne permet à vos clients de pouvoir se renseigner sur vos produits et services. En outre, si vous avez développé des outils de réservation, de génération de devis ou d’achat, vous aurez un véritable relai vous permettant de continuer à répondre à vos clients de manière automatisée.

 

 

V – Donner un moyen de se faire contacter par des clients potentiels

Certains clients préfèrent vous contacter grâce à votre formulaire, préfèrent se faire rappeler ou encore prendre directement rendez-vous en ligne. Il serait dommage de râter une opportunité business parce que ces moyens de contact étaient introuvables.

 

 

VI – Donner des informations détaillés sur ses produits et services

Avoir un site web est une occasion de faire une bonne impression. Aidez vos clients à trouver toutes les informations dont ils ont besoin pour prendre leur décision d’achat.

 

 

VII – Mettre en avant le témoignage des clients pour démontrer sa crédibilité

Les éléments de réassurance font partis des leviers qui peuvent déclencher une vente. Mettre en avant la satisfaction de vos clients à travers des témoignages ou des avis sur votre site, permet de démontrer votre expertise et d’ajouter de la confiance dans la relation qui se noue entre vos clients et votre entreprise.

 

 

VIII – Mettre en avant des promotions, offres spéciales, nouveau produits/services

Avoir une présence web est un excellent moyen de garder le contact avec vos clients ou prospects. Les leviers du web permettent d’établir un contact direct et ainsi de communiquer ce type d’offres.

 

 

IX – Augmenter la valeur perçue de l’entreprise

Lorsque l’on décide de se lancer sur le web, il faut être très attentif au fond et à la forme de sa communication.  Une bonne exécution de ces deux points permettra de démontrer votre expertise et d’apporter la confiance nécessaire à l’acte d’achat.

 

 

X – Réduire les intermédiaires entre l’entreprise et ses clients

Le web est un canal intéressant pour les marques, les artisans, les créateurs ou tout autre entreprise ayant besoin d’intermédiaire pour rentrer en contact avec ses clients. Ces entreprises sont en mesure de créer davantage de valeur car elles remontent dans la chaîne des intermédiaires et crée une vraie relation avec leurs clients.

 

consultation gratuite-face 2

images instagram

Images instagram : quelle taille idéale pour vos photos

La majorité des utilisateurs ne se posent pas la question de la résolution ou de la taille idéale pour leurs images instagram, il suffit pour le commun des mortels d’uploader une photo prise depuis un smartphone, recadrer, mettre un filtre et roulez jeunesse (oui j’utilise des expresssions de vieux)…  mais pour les comptes de marque, il peut être nécessaire de rentrer un peu plus dans le détail.

Comme je le disais dans l’article Faire de la publicité sur instagram, 4 étapes pour démarrer, les entreprises peuvent désormais tirer parti de l’immense audience que représente le réseau social pour créer de l’engagement avec les utilisateurs de la plateforme. Je destine ainsi cet article à tous les professionnels qui souhaitent avoir plus de contrôle sur la qualité de leurs images instagram, donner une bonne première impression de leurs marques que cela soit via les posts sponsorisés ou naturels.

La taille idéale pour vos images instagram est de 1080×1080 pixels

Elle peut néanmoins être réduite automatiquement en fonction de l’appareil sur lequel les internautes consulte le réseau social, notamment sur la version web de l’application, mais avec une telle résolution, vous vous assurez d’une qualité optimale.

Cette taille peut encore évoluer lors des mois à venir, en effet ces dernières années, elle est passée de 612×612 pixel, puis 640×640 pixels et en enfin depuis juillet 2015 1080×1080 pixels.

Instagram accompagne ainsi l’évolution des appareils nomades dont la résolution n’a cessé d’évoluer et on pourrait s’attendre en 2016 (ou 2017) à une nouvelle augmentation avec la démocratisation de la résolution 4K (au delà de 4096 pixels).

Vous pouvez d’ores et déjà uploader des photos de qualité supérieur avec un minimum de 1080×1080 pixels en prévision des nouveaux usages des consommateurs de l’application.

Pour être tout à fait complet, la taille optimale de la photo de profil est de 161×161 pixels.

Vous souhaitez connaître la taille des images sur tous les autres réseaux sociaux. Le blog du modérateur tient à jour une liste récapitulant la taille des photos de couverture sur twitter, facebook, youtube, linkedin. La taille des photos de profils ainsi que sur la timeline.

N’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil http://www.blogdumoderateur.com/guide-taille-images-reseaux-sociaux/

Source : https://help.instagram.com/1631821640426723

 

faire connaitre son entreprise

Comment se faire connaître grâce à internet

Les entreprises connaissent l’importance vitale pour elles de se faire connaître; quand elles démarrent et tout au long de leur vie. Pour se faire, elles développent toute une série de stratégies: spot radio, affichage dans la presse, distribution de prospectus, opération de phoning ou encore le traditionnel bouche à oreille.

 

Mais très peu d’entres-elles réalisent l’opportunité immense que represente internet pour leur communication. Et pour celles qui en sont conscientes, la présence se limite à la création d’un profil facebook peu ou mal alimenté qui n’apporte rien au business.

 

Internet est pourtant un des vecteurs des plus adapté pour toute entreprise souhaitant se faire connaître, promouvoir son activité pour un budget limité. En effet, près de 100 milliards de recherches sont effectuées dans le monde chaque mois (source business insider). Ce qui montre que le web est devenu une véritable porte d’entrée des internautes vers les entreprises.

 

En fonction de votre marché cible, ce sont certainement des milliers voir des millions d’internautes qui recherchent vos produits/services en ce moment même.

 

Les chefs d’entreprises qui ont décidé d’ignorer le web comme un levier de croissance font ainsi le choix d’être absent sur la plus grande avenue marchande qu’est internet. Ils délcarent ainsi forfait face à leurs concurrents, qu’ils soient locaux ou internationaux, et qui eux ont fait le choix d’une présence web.

 

  • Mais alors comment obtenir un emplacement sur cette avenue 2.0 ?
  • Comment convertir des internautes en clients ?

 

Je vous propose quelques pistes pour vous aider à booster votre activité et enfin se faire connaître grâce à internet.

 

Définir précisément la cible

 cible

La connaissance de ces futurs client est une étape primordiale pour se faire connaître. Qui sont-ils, Quels sont leurs centre d’intérêt, Quelle est leur profession, Dans quelle tranche d’age se situent-ils, Quelle est leur situation géographique… Les réponses à ces questions permettront de définir très exactement une cible et d’orienter les choix de communication digitale.

L’idée étant de ne pas forcément communiquer vers une masse mais vers des gens qui ont, ou qui auront besoin de vos services dans un avenir proche.

 

Définir ses objectifs

 cible marketing

Aller sur internet oui mais pour y faire quoi ? Générer des ventes, des inscriptions, des contacts, des visites en lieu de vente ou simplement présenter vos produits/services… Il est en effet nécessaire de fixer le but de votre présence sur internet et d’en déduire une stratégie pour y arriver.

 

Créer une présence sur internet

leviers web

 

L’analyse de la cible et des objectifs permettront de savoir quels types de présence sont les plus pertinentes pour votre business.

  • Créer un site internet,
  • Créer un blog,
  • Mettre en place une newsletter ou un emailing
  • Créer une page Facebook,
  • Créer un profil Twitter,
  • Alimenter un profil Instagram ou pinterest,
  • Créer un profil LinkedIn ou Viadeo,
  • Créer une chaîne Youtube ou Dailymotion
  • Etre référencé dans un Annuaire
  • Référencer ses produits sur une Market place

 

Plusieurs leviers pourront être utilisés pour ramener du trafic vers votre site et infine du business pour votre entreprise.

 

Se faire connaître sur internet

 se faire connaître

Créer un site web ou un blog n’est que le début de l’aventure et ne devrait représenter qu’une petite partie de vos ressources en temps et en argent. En effet, une fois que vous avez mis en ligne votre site, il faudra générer du trafic vers celui-ci.

 

Etre bien référencé dans les moteurs de recherche

 

A l’instar d’une entreprise implantée physiquement sur un territoire, la notion d’emplacement est primordiale pour un site internet.

Elle se matérialise par la position de votre site ou blog sur Google (ou autre moteur de recherche) lorsqu’une personne recherche vos produits ou services.

En gros, plus vous remontez parmi les premiers résultats sur ces recherches, plus vous aurez du trafic vers votre site.

Mais alors comment remonter parmi ces emplacements de choix ?

2 solutions : le référencement payant (méthode rapide) et le référencement naturel (méthode lente).

Je vous explique dans cet article sur l’optimisation des campagnes adwords comment créer une campagne de référencement payant efficace.

Pour le référencement naturel, le process est plus long car de nombreux facteurs rentrent en compte comme je l’explique dans ma série d’article sur le sujet.

 

Proposer du contenu de qualité

On entend par la un contenu qui va susciter l’intérêt de votre cible soit parce qu’il va l’aider à résoudre un problème (dont vous avez l’expertise), soit parce qu’il va provoquer une émotion (faire rire, pleurer, se révolter, etc…). Il s’agit d’un contenu original dans le fond ou dans la forme avec une réelle valeur ajoutée (ce qu’il faut comprendre : ne parlez pas de vous mais des problèmes de vos clients).

 

Quelques exemple de contenu:

  • article de blog,
  • vidéo,
  • webinaire
  • podcast,
  • livre blanc,
  • ebook,
  • infographie,
  • gifs,

 

Fonctionnez selon une logique de tunnel de conversion avec des contenus dont la valeur ajoutée augmente proportionnellement à l’engagement du prospect. Les marketeux appellent cela du lead nurturing.

 

Exemple :

  • Prospect non identifié : article de blog, vidéo, podcast,
  • Identification : livre blanc, étude de cas, webinaire
  • Transformation : essai gratuit, conférence

 

 

Infiltrer la sphère d’influence de votre cible

Ce que je veux dire à travers ce titre qui se la pète un peu, c’est qu’il est nécessaire d’avoir des relations avec des influenceurs de votre secteur afin de relayer votre contenu. J’insiste sur la valeur ajoutée que ce contenu doit avoir à la fois pour votre cible mais aussi pour l’influenceur.

Qu’aura-t-il à gagner à relayer votre superbe contenu ? un code promo exclusif, un essai gratuit, des goodies spécialement prévu pour ses lecteurs, une info en avant première, etc… Il y a autant d’idées que de secteurs d’activités. Je vous laisse donc à votre brainstorming.

 

Faire de l’achat média

Pour aller plus loin dans votre communication vous devrez passer  par là un jour ou l’autre. Il s’agit là encore de définir un vrai plan d’action pour arriver à votre objectif, se faire connaître.  Voici une liste des leviers web que vous pouvez activer dans votre plan média. Découvrez mes conseils sur la création d’un plan média dans cet autre article, pour savoir comment investir efficacement.

  • Email marketing
  • Référencement payant
  • Native advertising
  • Vidéo advertising
  • Habillage et bannières
  • Retargeting display / emailing
  • Social media advertising
  • Mobile advertising 
colonne personnalisée

[Vidéo]Adwords : Créer des colonnes personnalisées

C’est une fonctionnalité très récente et qui va facilité grandement la vie des utilisateurs d’Adwords.
Il s’agit des colonnes personnalisées qui vont vous permettre de rajouter des données calculées.
Alors qu’avant il était nécessaire de retraiter les données dans un fichier externe ou dans un logiciel spécialisé, il sera maintenant possible d’obtenir ces chiffres directement dans l’interface Adwords.

Puisqu’une démonstration est plus parlante qu’un long discours, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous.

Adwords : Comment optimiser votre campagne

Pour rappel, Adwords est le système de Google permettant aux annonceurs d’être référencés dans les résultats de recherche et sur son réseau display.

 

Vous avez lancé votre campagne Adwords, et commencez à obtenir des impressions, des clics voir des conversions.
Il est maintenant temps d’optimiser votre comtpe, pour atteindre les objectifs de coût que vous vous êtiez fixé.

 

Cas pratique : Marie possède une boutique en ligne de prêt-à-porter et souhaite utiliser Adwords pour booster ces ventes. Pour remplir ces objectifs, elle doit dégager une marge de 25%, les charges liées à la publicité ne devant pas dépasser 25%.
Elle part sur une hypothhèse de panier moyen à 50€ soit un coût par vente maximum de 12,50€ (25% x 50€).
Cela signifie que le compte Adwords devra être optimisé pour que le CPA (coût par action) cible ne dépasse pas ce montant.

 

Pour répondre au mieux aux recherches des internautes, Marie a calé sa structure de campagne sur l’architecture du site. Ainsi les catégories du site sont devenues des campagnes search et les sous-catégories sont les groupes d’annonces.
Elle met également en place une campagne sur le réseau display pour accroître la visibilité de sa nouvelle eboutique et une campagne de retargeting pour toucher les visiteurs n’ayant pas finalisés leurs achats.

I. Optimiser des campagnes Adwords search

a. Identifier les priorités

L’idée de cet étape d’identification est de prioriser votre action du moins performant au plus performant.

 

On commencera donc par identifier les campagnes qui ont généré des conversions d’un côté et celles qui n’ont pas généré de conversions de l’autre, sur les 7 derniers jours (ou un délai plus long si le volume n’est pas assez conséquent).

 

Parmi les campagnes qui ont généré des conversions, nous allons porter tout d’abord notre attention sur celles qui ont un coût d’acquisition (CPA) supérieur à l’objectif fixé, soit supérieur à 12,50€ dans le cas de Marie.

 

Pour chacune de ces campagnes, il faudra rentrer au niveau groupe d’annonce et prioriser votre action de la même manière, c’est-à-dire en se concentrant sur les groupes d’annonces ayant un cpa supérieur à 12,50€.

 

Vous pourrez ensuite vous occuper des campagnes ayant dépensées du budget sans apporter de ventes et enfin finirez par peaufiner les campagnes rentables.

b. Pistes d’optimisation Adwords

 

Au niveau campagne

 

– Ré-allouer le budget des campagnes non rentables (CPA réel supérieur au CPA cible ou aucune conversions générées) vers les campagnes rentables

 

– Repérer les zones géographiques les plus rentables grâce au rapport « Zones », ajuster la diffusion en faisant varier l’enchère.

rapport-adwords-zones

 

– Identifier les tranches horaires/les jours de la semaine les plus rentables grâce au rapport « calendrier de diffusion » et de la même manière ajuster la diffusion et l’enchère.

rapport-adwords-calendrier-diffusion

 

– Repérer l’appareil (mobile, desktop, tablette) à partir duquel vous obtenez les conversions les plus rentables et ajuster l’enchère d’après ce critère.

rapport-adwords-appareils

 

– Utiliser l’optimiseur de cpc qui permettra de prioriser le classement des annonces susceptibles de générer plus de conversion

optimiseur-de-cpc-adwords

 

 

Au niveau du groupe d’annonce

 

– Augmenter l’enchère si : le cpa réel est inférieur au cpa cible et que votre classement d’annonce peut être amélioré. Pour une action plus fine, effectué cette action pour les mots clés du groupe d’annonce respectant cette condition.

 

– Diminuer l’enchère si : le cpa réel est supérieur au cpa cible. Effectuez cette action au niveau du groupe d’annonce. Cela aura pour effet de diminuer l’enchère de tous les mots clés le constituant en épargnant ceux dont l’enchère est gérée spécifiquement. Attention néanmoins si votre classement d’annonce est déjà très bas, une diminution du cpc max risque de détériorer la situation. Une solution sera alors d’améliorer la pertinence du groupe d’annonce.

modifier-enchere-groupe-annonce

 

– Améliorer la pertinence du trio mots clés > annonces > landing page pour un meilleur classement.

 

 

Pour les mots clés cela passe par :

o la cohérence du champ sémantique au sein du groupe d’annonce,

 

o l’analyse et l’intégration des termes de recherche performants. l’exclusion des termes de recherche hors-sujets,
terme-de-recherche-adwords

 

o L’utilisation des variantes de mots clés avec des types de correspondance de type « large modifié », « expression exacte », « mots clés exact ». NB : plus l’expression est spécifique, plus le volume de recherche aura tendance à diminuer

Pour les annonces cela passe par

 

o L’utilisation des mots clés dans l’annonce

 

o La mise en avant d’un avantage concurrentiel et d’un verbe d’action

 

o L’utilisation de la variable {keyword} qui permet de récupérer la requête tapée par l’internaute pour l’afficher dans l’annonce

 

o La mise en place d’extensions d’annonces

 

Pour la landing page cela passe par :

 

o Une page d’arrivée cohérente avec la recherche de l’internaute

II. Optimiser des campagnes Adwords display

Marie a décidé de cibler spécifiquement les internautes qui s’intéresse à la mode.
Elle utilise donc un ciblage par centre d’intérêt sur une audience d’affinité « fashion victim ».

a. Optimiser les emplacements

Grâce au rapport d’emplacement, il lui est possible d’identifier les sites web les plus performants et d’augmenter l’enchère afin de favoriser la diffusion sur ces emplacements.
De la même manière elle pourra exclure les sites web les moins rentables pour ne plus diffuser sur leurs emplacements publicitaires.

 

b. Optimiser les annonces

Plusieurs formats d’annonces sont disponibles sur le réseau display de Google. Pour optimiser la diffusion, il est nécessaire de tester différentes tailles de bannières (les formats de la norme IAB) mais aussi différents types d’annonces qu’elles soient textuelles, illustrées ou vidéos et enfin différents messages promotionnels.
L’analyse du rapport d’annonce permettra de mettre en pause les formats les moins performants.

c. Croiser les méthodes de ciblage

 

Il est possible d’utiliser différents type de ciblage pour diffuser des annonces sur le réseau display.

 

– Un ciblage par mots clés qui permet de diffuser vos annonces selon le contexte des pages

rapport-adwords-mots-clés-display

 

– Un ciblage par thématique qui permet de diffuser vos annonces selon la catégorie du site

rapport-adwords-themes

 

– Un ciblage par emplacement qui permet de diffuser vos annonces sur des sites bien définis

rapport-adwords-emplacements

 

– Un ciblage par intérêt qui permet de diffuser vos annonces sur une audience ayant montré son intérêt pour les produits et services que vous proposez.

rapport-adwords-centres-intéret

 

– Un ciblage démographique (sexe, age, statut parental) permettant de cibler spécifiquement ces segments de la population.

rapport-adwords-donnes-demographiques

 

L’analyse du rapport de diffusion sur le réseau display permet de croiser ces différentes méthodes pour obtenir un ciblage plus précis.
NB : plus le ciblage est précis, plus votre volume d’audience réduit.

III. Optimiser des campagnes Adwords de retargeting

Le retargeting permet de retoucher les personnes qui ont déjà visités votre site web.
Il est possible de segmenter les visiteurs grâce à la création de « liste ».

Liste-de-retargeting-adwords

 

 

Ainsi, la segmentation pourra se faire selon : les pages visitées, des combinaisons de pages ou encore le délai passé entre la visite et la diffusion de l’annonce.

a. Combinaisons personnalisées

 

Par défaut, Google crée une liste de retargeting permettant de cibler tous les visiteurs de votre site web. Pour la eboutique de Marie, nous avons décidé de mettre en place une liste de retargeting ciblant tous les visiteurs sauf ceux qui ont déjà acheté. Cela permet de consacrer le budget uniquement à l’acquisition de nouveaux clients. En suivant la même méthode, on peut aller plus loin en ne ciblant que les personnes ayant abandonnés leur panier ou encore ceux qui ont visités une catégorie de produit sans acheter.

b. Varier la période de collecte des cookies

 

Cela correspond à la période durant laquelle vous pouvez retoucher un visiteur de votre site.
Exemple : Marc a visité votre site web le 1er du mois, si votre période de collecte est de 30 jours, vous pourrez le retoucher jusqu’au 30 du même mois. Au-delà de cette période il ne fait plus partie de votre liste de retargeting.
Certain considère que plus le délai de retargeting est proche, plus le visiteur sera enclin à acheter sur votre site, mais cela dépend de votre business évidemment. Un délai plus long peut être intéressant si vos produits demandent une reflexion plus longue ou encore s’ils sont soumis à une certaine saisonnalité.

c. Créer un groupe d’annonce par liste de retargeting

 

Cela permettra de gérer l’enchère à la hausse pour les listes les plus performantes et bien sûr à la baisse pour les moins performantes.

d. Autres optimisations

 

Le retargeting étant un type de campagne display, les optimisations indiquées pour ce type de campagne (dans lepoint II) restent valables, il faut néanmoins garder à l’esprit que plus le ciblage est spécifique, plus la taille de votre audience cible diminue.

Besoin d’optimiser votre compte Adwords ? Contactez-nous.