AMP

AMP (Accelerated Mobile Pages) : êtes-vous prêt pour la MàJ du 24/02

Vous êtes certainement au courant du fait que Google et Twitter supportent une initiative Open Source nommée AMP. Si vous n’êtes pas au courant, et bien il est temps de vous mettre à jour car c’est pour très bientôt.

Alors qu’est ce qui se cache derrière ce fameux AMP ? Et bien, il s’agit d’une norme qui permettra aux éditeurs de contenu ( les sites médias notamment) de fournir  des pages web qui chargent beaucoup plus rapidement sur les terminaux mobiles. Cela devrait en outre donner un petit boost SEO à vos pages.

Dans la pratique les pages AMP seront la version dépouillée des pages classiques de votre site web. Les bonnes pratiques ont été réunies et normalisées au sein d’une librairie permettant ainsi une implémentation universelle et vérifiable.

Voici la page du projet AMP avec tous les détails techniques

Vous pouvez tester sur votre smartphone le moteur de recherche demo amp g.co/ampdemo pour avoir une idée du rendu. Pour ma part j’ai testé la requête « seo ». Les pages AMP apparaissent au sein d’un carroussel.

accelerated mobile page demo

Comment implémenter AMP sur son site wordpress

Si votre site web est géré par un cms, il existe surement un plugin qui vous aidera.

Sur wordpress la norme pour les pages mobiles accélérées est d’ores et déjà supportée et plutôt facilement implémentable. Pour se faire

1 – Rendez-vous dans votre espace admin wordpress

2 – Dans le menu extension cliquez sur ajouter

ajout extension wordpress

3 – Taper AMP dans le moteur de recherche des extensions

4 – Installer la première extension

extension amp

5 – Une fois l’extension installée vous pouvez tester la validité de votre page en tapant http://votreurl/un-article/amp/#development=1 

6 – Ouvrez l’outil de développement dans le navigateur chrome en faisant clic-droit sur votre page puis en cliquant sur « inspecter »

7 – Dans l’onglet console, si votre page respecte les normes, vous devriez avoir le message « amp validation successful »

amp validation

8 – Pour le moment seules les pages ayant un balisage sémantique « NewsArticle » seront éligibles. Pour implémenter ce balisage sémantique, vous pourrez utiliser l’extension « Markup (JSON-LD) structured in schema.org »

9 – Dans le paramétrage de l’extension, cliquez sur « News Article » dans la colonne « Schema Type » puis cochez les deux premières cases

schema type news article

news article

Attendez quelques jours avant de vérifier l’état d’indexation des pages AMP dans Google search console. Pour cela connectez-vous à votre compte et dans le menu « Apparence dans les résultats de recherche », accédez au rapport « Accelerated Mobile Pages ».

amp report search console

Je vous invite à bien lire la documentation pour anticiper certains problèmes. J’en ai identifié au moins 2 que sont la non prise en compte du document.write pour les pages AMP (nécessaire à l’écriture de certains pixels de suivi) et la nécessité d’utiliser une implémentation alternative du script Google Analytics comme expliqué ici.

Et vous, comment vous êtes vous préparé à cette nouvelle norme ?

Réagissez dans les commentaires – partagez la nouvelle sur les réseaux sociaux – notez cet article s’il vous a été utile.

Facteurs SEO engagement

[Facteurs SEO] Miser sur l’engagement pour améliorer son SEO

Série d’article : cet article fait partie de la série « facteurs SEO ». Retrouvez les critères seo liés au nom de domaineles critères seo liés au codage du siteles critères seo liés au contenules critères seo liés au maillage interneles critères seo liés à la popularité.

L’engagement est un facteur permettant au moteur d’indexation de mesurer la qualité du trafic sur un site web. Il est donc essentiel de travailler ce point pour remonter dans les résultats de recherche.

Je vous propose en quelques points les critères d’engagement pris en compte, avec une note d’importance de 1 à 3 étoiles (1 étoile = impact faible, 2 étoiles = impact moyen, 3 étoiles = impact important).

ENGAGEMENT

– Engagement réseaux sociaux (**) : Le nombre de likes et de partages depuis les réseaux sociaux (facebook, twitter, linkedin, pinterest, etc…), a un effet positif sur le ranking d’un site.

– Popularité réseaux sociaux référents (***) : Le trafic provenant de profils bénéficiant d’une forte autorité (nombreux abonnés, fort engagement) ont plus d’influence sur les moteurs d’indexation.

– Le  nombre de commentaire (**) : avoir de nombreux commentaires sur un site est un signe de qualité du point de vu des moteurs d’indexation. Il est donc intéressant de pousser les visiteurs à interagir et donner leurs avis sur les contenus.

– Temps passé sur le site (**) : Google analyse le temps passé sur un site suite au clic dans les résultats de recherche. Un temps passé par visiteur long est un signe positif de qualité du point de vu des moteurs d’indexation.

– Taux de rebond du site (*) : Il s’agit du pourcentage de visiteurs qui quitte le site dès la première page visitée. Un taux de rebond élevé peut être un signe de mauvaise qualité quand il est associé à un temps passé faible.

Cet article vient clore la série sur les facteurs SEO. Je vous propose de télécharger gratuitement le récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

Facteurs SEO netlinking

[Facteurs SEO] Travaillez la popularité pour améliorer son SEO

Série d’article : cet article fait partie de la série « facteurs SEO ». Retrouvez les critères seo liés au nom de domaineles critères seo liés au codage du siteles critères seo liés au contenules critères seo liés au maillage interne.

La popularité au sens SEO est mesurée par l’analyse des liens entrants d’un site internet. C’est un facteur primordial si l’on souhaite améliorer son positionnement dans un moteur de recherche.

Voici donc quelques critères pris en compte par les robots d’indexation, et leur importance noté de 1 à 3 étoiles (1 étoile = impact faible, 2 étoiles = impact moyen, 3 étoiles = impact important).

POPULARITE

– Nombre de liens entrants (***) : Le volume de liens entrants est un indice fort de la popularité d’un site internet. Il est en général le signe qu’un site apporte des réponses pertinentes aux problématiques des internautes et celui-ci est donc favorisé dans le positionnement des moteurs de recherche. Attention néanmoins à la qualité de ces liens qui peuvent nuire au site s’ils sont de mauvaises qualité.

– Page rank du site/page référent (***) : Le page rank est un indicateur de la popularité d’un site ou d’une page. Il s’exprime sur une échelle de 1 (faible populairté) à 10 (forte popularité). Obtenir un lien entrant depuis un site ou une page ayant un fort page rank a une influence positive sur le ranking.

– Proximité sectorielle du site référent (**) : Obtenir un lien entrant d’un site apparaissant dans les mêmes résultats de recherche est un signe positif de popularité et contribue à l’amélioration du ranking.

– Nombre de partage social de la page référente (*) : l’activité social d’une page est également un signe de popularité. Obtenir un lien sur ces pages permet de transmettre d’une certaine manière cette popularité à votre page.

– Ancienneté du site référent (*) : l’ancienneté d’un site est un signe de légitimité, un lien provenant de ces sites est un indice de la qualité du contenu qui y est présenté et influence donc positivement le ranking.

– Emplacement du lien sur la page/site référent (**) : Un lien entrant placé directement dans le contenu aura plus de valeur qu’un lien en footer par exemple. De même obtenir un lien entrant sur une page forte du site référent aura plus d’influence que sur une page profonde. Il est donc important de bien contextualiser un lien entrant afin qu’il ait une influence positive optimale.

– Typologie des liens entrants (*) : Obtenir des liens de différentes sources de trafic permet d’éviter les risques de placement en webspam. Ainsi, il faudra chercher à diversifier les types de liens entrants (profils en ligne, commentaires, articles de blog, réseaux sociaux). Par ailleurs, les liens dofollow sont les seuls pris en compte par les moteurs d’indexation. Néanmoins, les liens nofollow peuvent avoir un intérêt dans la mesure où ils peuvent apporter du trafic pertinent à votre site.

– Mots clés dans le lien entrant (***) : Pour qu’un lien entrant ait une influence sur le positionnement  d’une site sur un terme de recherche, il doit contenir des mots clés de cette requête. Evitez les liens du type « mon site », « mon article » par exemple.

– Volume de trafic direct (*) : Le trafic direct correspond aux visiteurs atteignant un site internet en tapant directement l’url du site dans la barre de recherche. Il est un indicateur de la qualité du site. Les moteurs d’indexation  prennent désormais ce critère en compte en collectant les données des utilisateurs du navigateur chrome.

– Fidélité du visiteur (*) : un site obtenant des visites multiples d’un visiteurs est considéré comme pertinent sur une thématique donnée. Ce facteur permet d’avoir un avantage sur les moteurs d’indexation.

J’aborderai la semaine prochaine les aspects liés à l’engagement des visiteurs et son influence sur le référencement.

Je vous propose de télécharger un récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

Facteurs SEO maillage interne

[Facteurs SEO] Mettre en place un maillage interne pour améliorer son SEO

Le maillage interne est une pratique consistant à mettre en relation le contenu de la même thématique de manière à fluidifier la visite. Lorsqu’il est bien réalisé, il permet de remonter sur les requêtes que vous avez privilégiées.

Comme lors des semaines précédentes, je vous propose en quelques points des critères liés au maillage interne avec une indication de l’importance de celui-ci (1 étoile = impact faible, 2 étoiles = impact moyen, 3 étoiles = impact important).

MAILLAGE INTERNE

– Hiérarchisation du contenu (***) : Construire une stratégie de maillage interne pré-suppose une bonne hiérarchisation de l’information sur votre site. On utilise souvent l’image du silo afin de représenter les différentes thématiques partant  du plus générique (page parent) au plus spécifique (pages enfants). Les robots d’indexation devraient ainsi pouvoir découvrir les pages d’une thématique en suivant les liens présents sur ces différentes pages.

– Le texte du lien (***) : Pour que le lien ait un sens pour le moteur d’indexation, il est important de le placer sur une expression contenant des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Évitez les liens du type cliquez ici. Par ailleurs, essayez de faire varier le texte sur vos différents liens.

– Le titre du lien (*) : Vous avez la possibilité de rajouter l’attribut title dans un lien. Celui-ci ne s’affichera pas pour l’internaute mais permettra de donner davantage de sens pour le moteur d’indexation. Néanmoins le poids de cet attribut n’est pas très élevé dans votre stratégie de netlinking.

– la force du lien (***) : Une page ayant une forte popularité peu transmettre cette popularité à d’autres pages de la même thématique via un lien. Par ailleurs, notez que vous pourrez indiquer au moteur d’indexation l’importance d’une page pour votre business en faisant pointer des liens interne vers celle-ci, et ainsi faire augmenter sa popularité. Attention, sachez que si la force d’une page peu se transmettre via un lien, cette force se dilue également si vous mettez en place trop de lien sortant.

– L’emplacement du lien (**) : Les liens sont considérés avec plus ou moins d’importance en fonction de leur position dans votre page. Un lien dans le menu aura ainsi plus d’importance qu’un lien dans le footer par exemple – Pensez aussi à rajouter des liens dans votre contenu afin d’étoffer votre maillage.  Enfin sachez que si vous placez plusieurs fois le même lien dans une page seul le premier sera exploré par le robot d’indexation.

Mon prochain article abordera le sujet de la popularité comme facteur de d’amélioration du référencement d’un site. Retrouvez en attendant les articles précédents de la série des facteurs SEO  le nom de domainele code de son sitele contenu.

Je vous propose de télécharger un récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

Facteurs SEO contenu

[Facteurs SEO] Quelle stratégie de contenu adopter pour améliorer son SEO

Pour faire suite à la série des articles Choisir son nom de domaine pour le referencement naturel et Bien coder son site pour le referencement naturel; continuons cette semaine avec quelques facteurs clés de la stratégie de contenu pour le SEO.

Vous trouverez pour chaque point abordé une indication de l’importance du critère (1 étoile = impact faible, 2 étoiles = impact moyen, 3 étoiles = impact important)

LE CONTENU

– Duplicate content (***) : Des contenus identiques entre deux pages web peuvent pénaliser le classement dans les résultats de recherche. Pensez à utiliser le tag rel=canonical ou la meta noindex si vous diffusez vos articles sur d’autres sites par exemple.

– Qualité/richesse du contenu (**) : Plusieurs indicateurs permettent à Google de déterminer la qualité de votre contenu, parmi lesquels la cohérence entre les mots clés du titre et le contenu de l’article, la présence de contenu mutlimédia (vidéo, images, infographie, etc…) et l’originalité du contenu.

– Longueur du contenu (**) : Un article court peut être considéré comme superficiel et n’apportant donc pas une réponse complète à la requête de l’internaute.

– Présence de Mots clés dans le titre (**) : Utilisez des mots clés dans un titre H1 est un signe de pertinence pour Google.

– Présence de mots clés dans le contenu (*) : Il faut faire attention avec ce critère car un trop grand nombre de mots clés peut être vu comme une pratique frauduleuse. Néanmoins, l’utilisation de ces mots clés permet à Google de déterminer la thématique de la page. A utiliser avec parcimonie.

Je vous parlerai la semaine prochaine du maillage interne toujours dans l’optique d’améliorer le référencement d’un site web.

Je vous propose de télécharger un récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

Facteurs SEO technique

[Facteurs SEO] Bien coder son site pour le référencement naturel

Comme promis, je vous propose cette semaine la suite de [Facteurs SEO] Bien choisir son nom de domaine pour le référencement naturel.

Sur même principe que l’article précédent, vous trouverez une liste des facteurs cette fois-ci, au niveau du code qui vous permettront d’améliorer votre position sur les moteurs de recherche, avec une indications de l’importance du critère (1 étoile = impact faible, 2 étoiles = impact moyen, 3 étoiles = impact important)

LE CODE

– Validité W3C (*) : critère non déterminant dans le ranking, néanmoins le respect des normes permet une meilleur lisibilité pour les robots d’indexation.

– Vitesse de chargement (***) : le ranking sera limité pour un site dont le chargement est lent.

– Balise title (***) : Le titre de la page doit contenir les mots clés en rapport avec le contenu de la page et donc la requête sur laquelle vous voulez vous psotionner.

– Balise description (**) : Un autre indicateur de pertinence qui permet d’apporter des précisions sur le contenu de la page.

– Balise H1 (***) : Le titre du contenu qui doit contenir des mots clés en lien avec les requêtes des internautes.

– Attribut d’image (***) : les attributs d’image apportent des précisions aux moteurs de recherche sur la nature du visuel. Ainsi, la balise alt remplace le visuel en cas de problème d’affichage des images avec un texte contenant des mots clés. Le nom du fichier de l’image doit de préférence contenir les mots clés également et de même pour le titre de l’image.

– Texte de lien (***) : Celui-ci doit contenir des mots clés stratégiques en rapport avec les recherches des internautes sur votre contenu cible, exit les liens tels que « ce lien » ou « ici » qui n’ont aucune pertinence pour le seo.

– Mobile friendly (***) : les sites responsives bénéficient d’un avantage seo, Google va même plus loin en limitant le ranking des sites non-responsives.

– Javascript et css accessible par les robots (***) : Bloquer ces fichiers dans le fichier robot.txt aura un effet négatif sur votre seo.

Je vous retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle liste de facteurs SEO en lien avec le contenu de votre site.

Je vous propose de télécharger un récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

Facteurs SEO nom de domaine

[Facteurs SEO] Bien choisir son nom de domaine pour le référencement naturel

Le référencement naturel est un vaste sujet qui reste néanmoins assez flou pour les propriétaires/éditeurs de site web. Il est vrai que de nombreux critères sont pris en compte dans l’algorithme des moteurs de recherche, pour déterminer la position du site dans les résultats.

On peut classer ces critères en deux grandes catégories :
– les facteurs intrinsèques
– et les facteurs extrinsèques.

Dans les facteurs intrinsèques, on mettra tout ce qui propre au site lui même
– le domaine
– le code
– le contenu
– le maillage interne

Les facteurs extrinsèques engloberont des critères tels que
– la popularité
– l’engagement des visiteurs

Je commencerai dans cet article par les facteurs liés au domaine puis les semaines à venir je déclinerai un nouveau facteur.

Vous trouverez pour chaque critère une indication de l’impact seo
– 1 étoile = impact faible,
– 2 étoiles = impact moyen,
– 3 étoiles = impact important.

LE DOMAINE

– Des mots clés dans le nom de domaine (*) : si vous vendez des fleurs sur internet, avoir un nom de domaine qui serait fleurs-en-ligne.com ne sera pas déterminant pour l’algorithme de Google. Néanmoins, il sera un indicateur pour l’internaute des produits qu’il pourra trouver sur votre site.

– Des mots clés dans le sous-domaine (**) : si vous avez décidé d’utiliser des sous-domaines pour organiser vos contenus, préférez utiliser des mots clés dans celui-ci. (exemple : motclé.domaine.com)

– L’extension du domaine (**) : si vous utilisez l’extension d’un pays (.fr), cela vous aidera à vous classer dans le pays en question mais vous pénalisera sur votre ranking global.

– L’ancienneté du domaine (*) : c’est un critère de l’algorithme de Google mais il n’est pas très important pour le ranking

– Certificat ssl (**) : c’est un critère de classement pris en compte dans l’algorithme de Google qui atteste de la sécurité des données échangés sur votre site web.

– La date d’expiration du domaine (**) : ce critère est un indicateur de confiance. En effet, il est une preuve que vous comptez vous installer durablement dans votre secteur.

– Le propriétaire du site (***) : il doit être identifiable sur le service whois et avoir une bonne réputation, c’est à dire ne pas avoir été classé comme spammeur.

Voilà pour ce qui est du domaine. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les facteurs liés au codage de votre site.

Je vous propose de télécharger un récapitulatif des principaux facteurs de référencement naturel pour améliorer votre position dans les résultats de recherche.

adblockplus

Comment survivre dans un monde adblocké quand on est un éditeur de site

Dans un monde où les bannières publicitaires donnent la nausée aux internautes, à tel point  qu’ils soient tous (ou presque) obligés de passer auprès de leur pharmacien pour acheter une boîte d’adblockplus. Les éditeurs de site devront réinventer leur modèle économique et trouver de nouvelles sources de revenus pour continuer d’exister.

Bien sûr, il s’agit d’une monde fictif puisqu’on sait tous que ça n’arrivera jamais, n’est-ce pas ?!
Pas si éloigné que cela si on en croit l’étude Adobe/Pagefair sortie cet été qui montrait l’évolution exponentiel d’installation des logiciels bloqueurs de publicité et donc le manque à gagner énorme pour les éditeurs.
J’ai donc voulu partager avec vous 4 pistes de réflexion pour continuer d’exister dans un internet adblocké.

  • Faire payer directement l’utilisateur pour un contenu sans publicité 

Certains sites média l’ont déjà anticipé en mettant à disposition des abonnements dit « premium » pour les contenus les plus qualitatifs. A l’instar des services de streaming musicaux on pourrait imaginer un regroupement des acteurs avec un partage des revenus fonction de la fréquentation des pages.

  • Miser sur la data pour mieux exploiter les bases emails

Exploiter les données comportementales des visiteurs et les croiser avec la base d’inscrits. L’idée étant d’améliorer la segmentation des bases et de proposer le bon contenu, à la bonne personne et au bon moment dans son cycle d’achat. Cela conduira à une meilleur rentabilité des bases puisque moins sollicitées mais plus performante.

  • Devenir un maillon de la stratégie de contenu des marques (et le monétiser)

Les marques l’ont d’ores et déjà compris, elles doivent devenir leur propre média. Ce qui signifie : créer du contenu, se focaliser sur le problème des consommateurs (et non sur sa solution produit ou service)  interagir avec les internautes d’égal à égal, etc… Les sites éditeurs pourront se positionner comme relais de contenus de marque dans le cadre de ces stratégies de brand content afin d’initier le « buzz » via leurs propre audience.

  • Rester clair sur l’origine du contenu (contenu de marque ou contenu éditeur)

Ne pas essayer de faire de la publicité « déguisée », les internautes  ne sont pas dupes et savent la démasquer. L’idée est d’être totalement transparent sur l’origine du contenu, de ne proposer que des contenus de marques en adéquation avec votre ligne éditoriale et apportant toujours de la valeur aux lecteurs. Cela permet de créer et de conserver la confiance qui doit exister entre un éditeur de contenu et son audience.

Et vous comment imaginez-vous l’après adblock ?